Voyage et Loisirs

Détection d’or et orpaillage

détecteur de métaux
Détection d’or et orpaillage
Votez

Nos jardins, nos maisons et notre environnement au sens large regorgent de matières nobles enfouies dans le sol. Parmi celles-ci, on trouve notamment de l’or qui jouit en ce moment d’une excellente valeur marchande. En effet, la valeur de l’or en bourse atteint des records. Comment procéder à la détection de l’or ? Quel détecteur faut-il choisir pour extraire de l’or ? Comment trouver de l’or ? Qu’est-ce que l’orpaillage ?

Les secrets de la détection d’or

Trouver un trésor ne sera plus une tâche réservée à quelques chanceux grâce à ces quelques conseils.

Où trouver de l’or ?

Pour effectuer une ” chasse au trésor ” digne de ce nom, vous devrez effectuer vos recherches dans différents lieux afin d’optimiser vos chances. Votre domicile peut notamment en abriter, mais vous devrez également prospecter les forêts, les plages et surtout les rivières (voir paragraphe sur l’orpaillage). L’or se cache donc dans des endroits que nous n’aurions pas soupçonné. Vous pourrez prospecter de l’or sous diverses formes, qu’il s’agisse de bijoux, de pièces de monnaie, de résidus ou de manière plus rare, de lingots.

Contraintes matérielles

La détection de l’or repose sur les mêmes principes que celle des métaux traditionnels. Toutefois, une variable doit être prise en compte. En effet, les propriétés chimiques de l’or sont très semblables à celle de l’aluminium. Les signatures électromagnétiques de ces deux métaux vous empêchent de discriminer les déchets d’aluminium qui sont pourtant, si nombreux autour de nos habitations et dans notre environnement. En discriminant l’aluminium, vous prenez le risque de discriminer également l’or et de ne pas pouvoir le localiser. C’est pourquoi plusieurs sociétés commercialisent des détecteurs de métaux spécifiques pour répondre à ce problème.

Quel détecteur pour l’or ?

Avant de choisir votre détecteur, assurez-vous d’avoir suffisamment étudié le terrain et d’en connaître le degré de minéralisation. Dès lors, deux cas de figure se présentent :

Le terrain présente une minéralisation faible :

Vous pourrez opter pour un détecteur VLF standard utilisant les fréquences pour vous indiquer la présence d’or. Les meilleurs appareils VLF pour la détection d’or utilisent les hautes fréquences qui sont comprises entre 14 et 18Khz. Vous devez également vous procurer un détecteur qui dispose d’une ” double-tête “. Les marques Garett, Minelab et Tesoro proposent des dispositifs qui possèdent ces caractéristiques. Parfaitement adaptés à la prospection de l’or sur le sol européen (bijoux, pièces, etc…), ils ne permettent cependant pas de détecter l’or sur des terrains aurifères en raison de la très forte minéralisation de ces sols. L’unique modèle VLF qui possède un mode ” or natif ” est le Deus de la marque XP.

Le terrain présente une minéralisation élevée :

Veillez à utiliser un détecteur de métaux à induction pulsée qui sont réputés insensibles aux sols minéralisés et notamment les sols africains. Par ailleurs, leur technologie vous permet de détecter des pépites enfouies profondément. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez également vous servir d’un détecteur pour or de type VLF qui dispose d’un mode spécial pour rechercher l’or natif (Deus). Les modèles à induction pulsée GPX 4500 et 5000 de la marque Minelab sont à l’heure actuelle les détecteurs de métaux les plus prisés par les consommateurs. Les performances de ces appareils vous garantissent de détecter de l’or dans les meilleures conditions. Sur un autre plan, l’orpaillage est lui-aussi une manière de prospecter de l’or.

Laisser un commentaire