Mode et beauté

Comment fabriquer son baume à lèvres à la maison ?

Véritable soin, le baume à lèvres classique contient pourtant de l’huile minérale de paraffine, issue de la pétrochimie. La peau des lèvres est certes protégée des agressions, mais à court terme. Le baume fabriqué à la maison avec des composants bien choisis possède plusieurs avantages. Quels ingrédients utiliser pour la recette idéale ?

Les ingrédients d’un baume à lèvres réellement naturel

Le baume à lèvres fait maison protège du froid, mais peut aussi rétablir la barrière protectrice cutanée en été, lorsque la peau est sensibilisée par les rayons UV et la chaleur intense. Le DIY garantit en plus la fabrication d’un soin sans produits chimiques qui peut convenir à toute la famille. Les agents graissants sont indispensables pour la confection d’un baume à lèvres home made efficace. Le beurre de karité est idéal pour nourrir cette partie fragile du visage. La cire végétale est aussi un composant utile pour donner au baume sa texture. La cire d’abeille peut être utilisée en alternative à la cire végétale. L’huile végétale permet d’adoucir le mélange tandis que la vitamine E sert d’agent conservateur pour prolonger la durée de vie du soin. Si la peau tolère les huiles essentielles, il peut être judicieux d’en verser quelques gouttes dans le mélange pour parfumer le baume. Cette option facultative nécessite cependant un test cutané pour éviter toutes formes d’allergie ou d’intolérance, l’huile essentielle possède des risques toxiques qui portent surtout sur les problèmes d’irritations cutanées. Pour faire le test de tolérance, il faut verser quelques gouttes dans le creux du coude et attendre 24 heures si une réaction se produit.

Une idée de recette pour un baume à lèvres efficace

Pour fabriquer un baume à lèvres, la recette cosmétique maison doit comprendre :

– 2 cuillères à soupe d’huile végétale de coco ou d’huile de jojoba ou autre

– 2 cuillères à café de cire d’abeille

– 10 grammes de beurre de karité

– Quelques gouttes de vitamine E

– Quelques gouttes d’huile essentielle de citron ou autre (facultatif)

On commence par faire fondre dans une casserole la cire d’abeille tout en remuant bien avant de verser le beurre de karité et l’huile végétale. L’appareil doit être bien compact et lisse. Lorsque la bonne texture est obtenue, on ôte la casserole du feu et on fait refroidir le soin dans un autre contenant pendant au moins 2 heures. La préparation peut être placée au réfrigérateur. La vitamine E intervient en toute fin lorsque le mélange aura refroidi complètement. Il faut respecter le dosage de 0,3% du poids total des huiles. Le baume peut durer 6 mois avec le conservateur.

Les précautions à prendre

La cuisine devient un petit laboratoire où l’hygiène doit être impeccable. Il faut nettoyer et désinfecter la table de travail et les ustensiles pour éviter toute contamination microbienne. Les contenants et tous les outils peuvent être nettoyés avec de l’alcool à 90° et ils doivent être bien secs avant l’utilisation. Il faut se laver les mains régulièrement et soigneusement pendant toute la durée de la préparation.