Pour bébé

Biberon pour bébé : le choisir et le préparer

Votez

Le biberon n’est pas qu’un simple contenant utilisable pour nourrir et/ou pour hydrater son bébé. Et pour cause, le biberon permet de créer une relation privilégiée dès sa naissance, mais aussi de lui permettre de se développer. Outre l’importance de veiller à son bien-être, le biberon doit également être rassurant, mais aussi sécurisant. Et, que l’on opte pour l’allaitement ou non, aucune famille ne peut y échapper. Dès lors, gros plan sur les astuces pour le choisir au mieux.

Comment choisir le bon biberon ?

À l’image du trousseau de bébé qui compte les incontournables pour les premiers mois de son existence, le biberon fait partie des indispensables pour prendre soin de son bébé. Il se doit alors d’être le plus parfait possible et répondre alors à de nombreux critères comme celui de la solidité, de la contenance, de la praticité au nettoyage, de la capacité à garder ou non la chaleur notamment. Et, parmi la multitude de biberons existants aujourd’hui, les biberons tartine et chocolat sont spécialement conçus pour prendre en compte la spécificité de chaque bébé et le faire évoluer avec lui. Pour autant, il est également des critères à prendre en compte.

30, 50, 90, 120, 150, 240, 300 ml … ? 

Là encore, les contenances des biberons sont diverses et variées. Les biberons de petite contenance – moins de 120 ml en général – sont très pratiques pour la prise des premiers repas, la consommation de jus de fruits ou encore pour l’eau. Les biberons ayant une contenance de 240 ml sont les plus classiques et sont parfaits jusqu’aux 9 mois du bébé. Au-delà de 9 mois en général, les biberons de 300 ml au moins sont utilisés pour la diversification alimentaire. 

Biberon en verre ou en plastique ?

Si les biberons comme les biberons tartine et chocolat par exemple sont parfaitement adaptés à bébé, il en existe en verre et en plastique.

Les biberons en verre sont par essence les plus naturels, les plus healthy. Si leur principal atout est leur solidité, ils sont surtout très faciles à nettoyer et très résistants aux diverses variations de température. Ils supportent alors sans mal la stérilisation. En outre, les biberons en verre ne craignent ni les tâches ni les odeurs des aliments. Bien entendu, leur seul inconvénient est le fait qu’ils peuvent se briser en cas de chute. C’est pourquoi, les biberons en verre tartine et chocolat ou autre, sont à utiliser dans les six premiers mois de la vie de bébé. À partir de 6 mois, bébé commence à prendre, à saisir, à tenir son biberon tout seul et surtout de le jeter ! C’est pourquoi, au-delà de six mois en général, il est conseillé de recourir aux modèles de biberons en plastique. Les biberons en plastique sont incassables, légers sans bisphénol A. Il en existe de deux types : les biberons en polypropylène (PP) qui est un plastique souple et, les biberons en polyethersulfone (PES) qui est un plastique rigide haut de gamme, clair avec une légère couleur miel conçue pour supporter une ultra-haute température. S’ils sont résistants à la stérilisation, ces biberons en plastique se ternissent peu à peu à force d’être utilisés. Il faut alors les remplacer dès qu’ils présentent des signes d’usure ou qu’ils sont tachés notamment.

Biberon cylindrique, triangulaire, coudé, ergonomique ?

Qui l’eut cru que la diversité des biberons pour bébé fut aussi importante ?! En effet, les biberons sont répartis en quatre formes

Les biberons cylindriques sont les plus courants. Ils sont très maniables et se lavent facilement avec un goupillon. Il en existe aussi des triangulaires qui présentent alors l’avantage certain de ne pas rouler au sol une fois tombés. En parallèle, il existe aussi des biberons coudés. De par leur inclinaison, il reste alors toujours du lait dans la tétine ce qui limite les phénomènes de régurgitations et de coliques, très répandus chez le nourrisson. Malheureusement, l’entretien est moins aisé, pratique. Pour finir, il existe aussi depuis quelques années, des biberons ergonomiques. À l’image des stylos ergonomiques qui permettent aux enfants de bien prendre le stylo et donc de mieux écrire, il existe aussi des biberons ergonomiques pour faciliter leur préhension par les tout-petits. Spécialement pensés pour les bébés, ces derniers sont alors plus faciles à appréhender. Ils peuvent présenter des poignées ou avoir une forme particulière dépendamment des modèles de biberons.  

Et la tétine dans tout cela ? 

En parallèle du choix du biberon, il est essentiel de bien choisir la tétine. Tout d’abord, elles doivent répondre à la norme européenne 90/128/CEE. Ensuite, il en existe de différentes formes à bout arrondi, physiologique, à vitesses par exemple, mais aussi de différentes matières : silicone, caoutchouc en l’occurrence. Les tétines en silicone sont plus résistantes au lavage et il est plus facile de vérifier qu’elles sont propres grâce à leur transparence. Les tétines en caoutchouc sont quant à elles plus souples que les tétines en silicone et sont préconisées pour les bébés qui rencontrent des difficultés à téter. Dans les deux cas, il faut les changer dès les premiers signes d’usure et à minima une fois par mois ! Concernant le perçage, les modèles « S » sont adaptés au lait maternel et à l’eau, les modèles « M » au lait infantile en poudre et les modèles « L » aux liquides plus épais. 

Comment bien préparer le biberon ?

Si le choix du biberon est essentiel, sa préparation l’est tout autant. Et avant toute utilisation, il est essentiel de bien stériliser les biberons tartine et chocolat par exemple. La stérilisation peut se faire grâce à un stérilisateur électrique à la vapeur, en le plaçant dans le micro-ondes ou encore en portant à ébullition une casserole d’eau. Ensuite, il est important d’utiliser une eau en bouteille portant la mention « convient pour la préparation des aliments des nourrissons ». Faible en minéraux et surtout neutre en pH, elle préserve les reins fragiles des tout-petits notamment. Ensuite, il faut verser la poudre – en respectant le ratio eau/lait en poudre – avant de chauffer. Attention à ce qu’il ne soit pas trop chaud, la température idéale avoisine les 25°C. C’est pourquoi l’idéal est de tester sur l’intérieur du poignet sa température en y versant quelques gouttes avant de le donner à son bébé. Pour finir, il faut être confortablement installé avec bébé dans un fauteuil, un canapé ou encore un lit. Rien de tel que des coussins, des plaids pour être en position cocooning et éviter que le bébé n’avale trop d’air. Il faut pour cela, s’assurer que la tétine soit toujours pleine et qu’un filet d’air remonte le long du biberon. La cerise sur le gâteau étant le rot pour clore la prise du biberon. 

Laisser un commentaire