Sport et Santé

Le porridge, ce plat qui vous veut du bien

Le porridge est le petit-déjeuner typique des Anglo-saxons. Mais, si on le sait moins, la bouillie de céréales est aussi très prisée dans les pays scandinaves et d’Europe de l’Est, ainsi qu’en Asie. Ainsi, si un jour vous entendez parler de Kasha ou de Congee, vous saurez alors qu’il s’agit de porridge. Si ce plat suscite autant d’engouement dans d’autres pays que le nôtre, c’est parce qu’en plus d’être très rassasiant, il est aussi excellent pour la santé.

Quels sont les bienfaits du porridge ?

Le porridge est fait à base d’avoine et de lait, auxquels vous pouvez rajouter toute sorte de fruits et de toppings. Toutefois, pour des raisons évidentes, il est préférable de choisir des ingrédients issus de l’agriculture biologique. Le mélange de ces ingrédients vous offre un petit-déjeuner bien rassasiant, qui vous évite les envies de grignotage dans la matinée. 

Manger de la bouillie au petit-déjeuner, c’est faire le plein de vitamines, de fibres, de protéines et de minéraux. C’est aussi prendre soin de vos artères, puisque le porridge aide à prévenir l’apparition de cholestérol

Comment faire du porridge ?

Pour préparer un porridge digne de ce nom, vous devez faire bouillir vos flocons ou graines d’avoine dans du lait. Vous pouvez prendre du lait de vache, mais à long terme, il est conseillé de favoriser des laits moins riches en caséine.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à l’agrémenter selon vos envies. Vous pouvez alors soit le manger sucré et l’agrémenter de fruits, d’amendes, de noisettes, de miel, etc. Ou bien le manger salé en lui ajoutant du lard, du saumon fumé, du hareng, des champignons, du fromage de chèvre frais, etc.

Quelle est la recette traditionnelle ?

La paternité du porridge est souvent attribuée aux Écossais. Toutefois, on pense que la bouillie d’avoine existait déjà du temps des Égyptiens. 

La recette du porridge écossais est très simple : du lait et de l’avoine, chauffés jusqu’à obtenir une bouillie. Un peu de beurre et une pincée de sel en fin de cuissons suffisent à lui donner du goût. 

Aujourd’hui, en Écosse, on aime à le manger au petit-déjeuner en lui rajoutant un peu de miel ou de sucre roux.