Enfance

Le mobilier scolaire se met à la page des dernières tendances

Votez

Fini les vieux bureaux, les chaises inconfortables ou trop hautes pour les élèves. Désormais, les entreprises spécialisées dans le mobilier scolaire font beaucoup d’efforts pour s’adapter aux demandes des collectivités, mais également à celles des parents, très vigilants sur le développement de leurs enfants.  

Du mobilier scolaire qui devient ergonomique 

Désormais, c’est au mobilier scolaire de s’adapter à l’élève et non l’inverse. En effet, de récentes études ont mis en évidence que de nombreux élèves étaient atteints de troubles musculo squelettiques. L’une des premières raisons était évidemment le poids des cartables mais l’autre, le manque d’ergonomie des bureaux et des chaises dans les établissements scolaires. Voilà pourquoi, les entreprises ont fait de très gros efforts pour répondre à cette demande de changement. Désormais, elles utilisent des matériaux différents et qui s’adaptent mieux au développement de l’enfant. C’est ainsi que les bureaux deviennent réglables et les chaises bien plus confortables avec des repose-pieds. Par ailleurs, elles se servent désormais de matériaux bien plus résistants qui offrent un rendu design et moderne. Grâce à l’alliance du bois et de l’aluminium, elles renouvellent donc le style des classes et permettent à la fois de gagner de l’espace tout en profitant d’un cadre de travail agréable. 

Du mobilier qui devient design

Pratique et économique, le mobilier scolaire se fait donc plus design pour s’adapter aux dernières tendances. C’est ainsi que la majorité des produits se compose de panneaux de bois couleur hêtre avec une structure métallique légère et capable de se décliner dans différents coloris. C’est par exemple le cas de l’armoire pour la télévision qui offre un design fonctionnel et idéal pour tous les équipements en audiovisuel. Grâce à ses portes à doubles battants et ses roulettes, elle peut être déplacée facilement et refermée grâce à une serrure pour éviter à des petits malins de tenter le diable.

Laisser un commentaire