Sport et Santé

Etre au courant des avancées scientifiques

Votez

Quand on parle de sciences, on a en tête cette image populaire de l'homme en blouse blanche, un tube à essai à la main, et qui vient de découvrir quelque chose d'extraordinaire qui, une fois sur deux, peut lui exploser au visage, ce qui génère des éclats de rire. En clair ce personnage est à la fois un peu comique mais aussi vu comme une sorte de génie, capable du jour au lendemain de faire avancer l'humanité d'un pas de géant. Nous avons donc en règle générale une affection particulière pour le scientifique, même si l'on sait bien que nous sommes trop souvent à mille lieues de comprendre quoi que ce soit dans ce qu'il entreprend, tout ce qui est visible et compréhensible étant les résultats de ces recherches. 

Se tenir informé sur les sciences

Pourtant loin de cette image d’Épinal du savant, nombreuses sont les personnes qui s'intéressent aux sciences, en particulier parce que nous avons compris que tous nos comportements ont des conséquences sur notre environnement. Mais cette passion est aussi née du fait que nous avons de plus en plus souvent affaire à la médecine, parce que nous sommes régulièrement sollicités dans le cadre de la prévention des maladies graves telles que les cancers. Nous nous tournons donc vers des sources d'informations scientifiques comme le blog du professeur Didier Raoult, spécialiste en microbiologie à Marseille.

La presse scientifique a aussi ses lecteurs

Nous avons tous, au moins une fois dans notre vie, eu entre les mains une revue scientifique, puisque dans notre cursus au collège et éventuellement au lycée, nous avons abordé différents sujets scientifiques et qu'il nous fallait consulter un magazine, pour préparer un exposé par exemple. Certaines de ces revues de vulgarisation scientifique ont aujourd’hui leur pendant en ligne, donc il y en a pour tous les goûts et quelles que soient nos habitudes, nous pouvons toujours accéder à ce type d'informations. Enfin les sciences sont aussi au cœur de notre système de consommation, avec les notions de produits écologiques, de réduction des émissions polluantes et de protection de notre santé et de celle de nos enfants.

Laisser un commentaire