Sport et Santé

« Nez qui pique, gorge qui gratte », comment éviter le rhume à venir ? 

rhume prévention
Votez

Voici une des plaintes les plus couramment entendues au comptoir des pharmacies en période hivernale. Le nez qui coule, la gorge qui gratte et les premiers éternuements marquent souvent les prémices d’un rhume à venir. Le premier réflexe est acheter les premiers remèdes afin d’enrayer les premiers symptômes et couper l’herbe sous le pied du virus.

Les médicaments en libre accès ne manquent pas sur les étagères des pharmacies ou en ligne sur des sites comme lasante.net.  Mais que prendre précisément à ce moment-là d’un rhume, pas franchement déclaré ? Quel est le meilleur conseil à prodiguer ? Qu’est ce qui marche vraiment ? Est-ce seulement un petit rhume ou les prémices d’une affection pus sérieuse ?

Dans le doute et à ce stade, face à des symptômes légers tels qu’un nez qui coule, qui chatouille, qui gratte, quelques éternuements et des picotements au niveau de la gorge, quelques gestes simples sont à faire.

Le vrai bon réflexe réside dans un lavage de nez au sérum physiologique. Ils ne sont pas seulement indiqués pour les plus jeunes enfants qui ne savent pas se moucher mais sont également un moyen simple, efficace et évidemment sans effet indésirable pour enrayer les premiers symptômes d’un rhume. C’est ce que les médecins préconisent sur les ordonnances sous les 3 lettres « DRP » pour drainage rhino-pharyngé, nom un peu pompeux pour désigner un lavage de nez.

Petit rappel pour pratiquer un bon lavage de nez efficace : il faut pencher la tête d’un côté et insérer l’embout du flacon ou la pipette de sérum physiologique dans la narine supérieure et procéder de la même manière de l’autre côté. Ensuite, il convient de faire un bon mouchage sans trop forcer non plus.

A ce stade, il n’est pas conseillé de prendre des médicaments en libre accès pour soulager le rhume à savoir les Humex, Actifed, Fervex… Leurs contre-indications et les éventuels effets indésirables liés à leur utilisation ne sont pas en leur faveur pour soulager ces petits symptômes. Toutefois, si un mal de tête apparaît ou une légère fièvre, vous pouvez prendre du paracétamol à raison d’1 gramme toutes les 4 à 6 heures et de 3 prises par jour pour un adulte ou un enfant de plus de 15 ans qui pèse plus de 50 kg.

Les inhalations sont fortement recommandées pour soulager les premiers symptômes d’un rhume. Il s’agit là d’un remède de grand-mère mais qui continue de faire ses preuves pour soulager les écoulements ou la congestion nasale. Les huiles essentielles jouent alors leurs rôles anti-infectieux et anti-inflammatoire en diffusant dans les voies respiratoires.

Evidemment, nul besoin de rappeler le rôle essentiel du lavage des mains pour limiter la contagion des petits rhumes et des autres affections hivernales. Une bonne hydratation permet de maintenir une gorge humectée et donc non sèche. Bien boire de petites gorgées régulièrement (surtout dans les atmosphères sèches des pièces chauffées) permet d’éviter les toux réflexes et les maux de gorges associés.

Enfin, la prise de vitamines, notamment la vitamine C ou la gelée royale permet de donner le petit coup de fouet nécessaire à l’organisme pour lutter et venir à bout rapidement des premières attaques virales.

Laisser un commentaire