Vie pratique

La location de smartphone : fausse bonne idée ?

Les smartphones envahissent de plus en plus notre quotidien. Les offres se multiplient et les prix flambent. Ainsi, il est de moins en moins rare de voir un smartphone haut de gamme dépasser la barre fatidique des 1000 euros, ce qui était encore impensable il y a de ça à peine 5 ans. Les prix deviennent tels que les clients, toujours désireux de posséder le dernier smartphone à la mode, adaptent leurs modalités d’acquisition. C’est ainsi qu’est née la location mobile en 2013.

La location de smartphone : quels avantages en tire le consommateur ?

La location de smartphone s’est récemment développée afin de pallier une demande non satisfaite. En effet cette nouvelle pratique constitue un réel changement dans nos modes de consommation. Le principe de la location de smartphone est simple : vous versez un loyer mensuel sur une durée prédéterminée à l’avance dans un contrat de location en échange duquel, l’usage du smartphone que vous aurez sélectionné. Selon les loueurs, il est parfois demandé un dépôt de garantie qui sera restitué au terme du contrat. Notez également que certains contrats autorisent l’acquisition du téléphone à leur terme.

Il s’agit alors là, d’une location avec option d’achat, dont le montant est contractualisé à l’avance.

La location s’adresse tout particulièrement aux consommateurs désirant changer régulièrement de smartphone sans se soucier de la revente de celui-ci. De ce fait, l’utilisateur s’affranchit de la problématique de revente du mobile en restituant ce dernier au loueur.

Elle s’adresse en second lieu à l’ensemble des clients qui ne disposent pas du budget nécessaire pour acheter le smartphone en question. De ce fait, la location leur permet d’avoir accès à ces gammes de téléphones sans pour autant se ruiner.

La location est donc, selon certains critères, économiquement avantageuse. Plutôt que de payer plein pot un smartphone haut de gamme, elle permet d’y avoir tout de même accès sans pour autant réaliser le même effort financier.

Attention cependant à cette formule qui paraît au premier abord intéressant. En effet, comme dans tout contrat de location, vous n’êtes pas propriétaire du mobile. Par conséquent, il vous sera demandé de préserver son état puisqu’une vérification du mobile sera faite à sa restitution. Des frais importants de remise en état pourront alors être appliqués en cas de non-respect du contrat. Attention à la casse donc. En optant pour la location, veillez à protéger le smartphone afin de limiter au maximum les risques de chocs.

Enfin, un dernier aspect négatif avec la location concerne le forfait mobile qui s’en suit. En effet, si vous passez par un opérateur téléphonique pour la location mobile, vous serez dans l’obligation de souscrire à un de ses forfaits mobiles. Cela vous engage par ailleurs et vous prive donc de souscrire au forfait de votre choix. Bien entendu, vous pourrez louer à des enseignes non affiliées à des opérateurs, cependant comme il n’y a pas d’obligation de forfait avec le loyer que vous devrez verser sera probablement bien plus cher que chez un opérateur traditionnel.