POUR PASSER UN ETE EN TOUTE TRANQUILLITE

L’été se fait de plus en plus ressentir, la chaleur est là : 31°C indique le thermomètre ! Et ça ne fait que commencer… Alors pour ne pas revivre la canicule de 2003 et ses conséquences désastreuses, voici quelques gestes écolos et qui vous aideront à passer un bel été !

La facilité et la publicité vous poussent à acquérir une climatisation. Attention à ce piège ! La climatisation rafraîchit certes l’intérieur, mais elle réchauffe l’extérieur et participe à l’augmentation de l’effet de serre. D’autant plus qu’elle est extrêmement énergivore et gonfle votre facture d’électricité (jusqu’à 30% !). Préférez l’utilisation d’un ventilateur, plus économique et écologique (ou servez-vous d’un éventail et d’un peu d’huile de coude).

En été, forcément vos plantes vont avoir besoin d’eau, mais il est totalement inutile et même immoral de les arroser à longueur de journée. Pour leur faire tenir cette période estivale, arrosez-les de préférence tôt le matin ou assez tard le soir, sinon l’eau s’évaporera assez rapidement et vous en perdrez de 10 à 20 %.

Evidemment, vous aurez besoin d’eau et de fraîcheur, donc hydratez-vous bien. Mais là encore, pas d’excès ! Au lieu de vous mouiller à longueur de journée, portez des vêtements légers en évitant les couleurs sombres, et accrochez un drap humide à vos fenêtres : la chaleur créera une évaporation naturelle rafraîchissante. Par ailleurs, une solution serait de fermer les stores ou les volets durant la journée, pour ne pas faire entrer toute la chaleur. La nuit, ouvrez grand vos fenêtres.

Si vous êtes sur la route, évitez aussi la climatisation. En cette période de vacances, coupez le moteur dans les embouteillages, cela vous fera des économies et au prix du pétrole, cela ne peut que vous faire du bien. De même, roulez plutôt tôt le matin ou assez tard le soir, mais évitez de circuler aux heures les plus chaudes de la journée (entre 11h et 16h). N’oubliez surtout pas de bien vous hydrater durant le voyage et emportez avec vous des pare-soleil. Et à l’arrêt, ne laissez personne dans le véhicule avec les vitres fermées. Si possible, préférez les déplacements en train.

Enfin, ayez en tête que les personnes âgées, si touchées durant l’été caniculaire de 2003, sont plus sensibles et fragiles à la chaleur que les plus jeunes. Veillez donc, en bon citoyen que vous êtes, à ce que les « vieux » dans votre entourage soient bien hydratés, même lorsqu’ils n’en éprouvent pas le besoin. Conscience tranquille, été facile !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire