Comment fonctionne une climatisation réversible ?

Comment fonctionne une climatisation réversible ?
5 (100%) 1 vote

Vous avez j’imagine tous déjà entendu parler du terme de climatisation réversible encore appelée parfois par certains artisans frigoristes pompe à chaleur air/air, à ne pas confondre avec la pac air/eau qui est différente puisqu’il n’y a pas de splits intérieurs soufflant de l’air chaud ou froid, elle ne fonctionne qu’en mode chauffage et permet de chauffer de l’eau qui va circuler dans un circuit fermé qui alimentent des chauffages en corps de fonte, on a donc une chaleur douce qui est restituée.

Un climatiseur réversible permet deux choses : vous chauffer en hiver et rafraichir votre habitat en été lorsque la chaleur devient trop incommodante.

Leur particularité réside en leur capacité à fournir plus d’énergie qu’elle n’en consomme, exemple, une pac  peut avoir un coefficient de puissance de 4 (COP) et va donc restituer 6000 watts pour seulement 1500 watts consommés, ce qui signifie concrètement que vous pouvez chauffer ou refroidir une surface habitable d’environ 60 mètres carrés en consommant seulement 1500w alors qu’en règle générale on compte 10kw pour 10 mètres carrés pour une isolation standard soit 6kw pour cette surface donnée.

Comment cela fonctionne l’été ?

L’appareil de climatisation réversible n’est pas très complexe en soit, il est composé en règle générale en ce qui concerne le mono-split d’un groupe extérieur que l’on appelle également compresseur, qui est installé à l’extérieur de la maison sur une terrasse, sur la façade ou même sur un toit en l’adaptant avec un support toit prévu à cet effet. Puis à l’intérieur se trouve un split mural qui se fixe en hauteur à plus de deux mètres de haut ou bien une console qui sera posée au sol ; ces appareils sont reliés au compresseur par des liaisons  électriques ainsi que des liaisons frigorifiques en cuivre dans lesquelles circulent un gaz prévu à cet effet qui est le R410a, en cours de remplacement depuis peu par le R32.

L’unité extérieur va expulser de l’air chaud ainsi que de l’eau que l’on appelle condensats, c’est le résultat de la condensation évacuée de l’air ambiant ce qui a tendance à baisser le taux d’humidité dans les pièces et rendre l’air plus respirable. Le split intérieur lui va bien entendu rejeter de l’air frais pour amener la pièce à une température plus fraiche.

Et l’hiver quand il fait froid ?

Et bien c’est le mode inverse, il suffit d’indiquer à votre appareil qu’il lui faut passer en mode chauffage, et celui-ci soufflera de l’air chaud tout en rejetant de l’air frais à l’extérieur.

Au moment de l’achat de votre climatiseur vous devrez faire particulièrement attention à la mesure du COP quand la température devient négative, car la plupart des fabricants annoncent des coefficients de puissance mesurés à +7° Celcius, mais une fois que la température se trouve sous zéro, le COP s’effondre et votre système de chauffage consomme beaucoup plus que ce qui était annoncé, de plus il y a  un risque plus important que le compresseur extérieur se prenne en givre plus rapidement. Privilégiez donc des marques haut de gamme pour éviter toute mauvaise surprise, vous en trouverez sur des sites de vente en ligne comme Climshop.com qui pratiquent des prix discount.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *