ÉLECTROMENAGER : L’ÉTIQUETTE ENERGIE

Bien choisir son électroménager, c’est d’abord penser à la planète. On le sait, la consommation d’énergie au sein des ménages est omniprésente et très coûteuse. Four, machine à laver, réfrigérateur, lave vaisselle, autant d’appareils ménagers quotidiennement utilisés et qui sont de véritables gouffres d’énergie. Créé en 1994, le label énergie propose une classification des appareils électriques en fonction de leur consommation énergétique. Explications.

Tout d’abord, sachez-le, l’étiquette « label énergie » est doit être obligatoirement apposée sur tous les appareils électroménagers proposés à la vente : réfrigérateur, congélateur, lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge et ampoule. Ainsi, elle permet d’informer l’utilisateur sur les caractéristiques énergétiques de chaque appareil, de pouvoir les comparer et donc, de réduire son impact écologique et économique !

L’étiquette-énergie comporte au moins quatre catégories :

♦ Références de l’appareil : modèle, fabriquant
♦ Classe énergétique : un code couleur associé à une lettre de A (A+/A++) à G
♦ Informations diverses : consommation à l’année, capacité, efficacité etc.
♦ Bruit : niveau de bruit émis par l’appareil, évalué en décibels

La classe énergétique catégorie les appareils en utilisant un double code couleur/lettre. La lettre A, associé au vert, indique que l’appareil est répertorié comme économe. La lettre G, associé au rouge, indique, quant à elle, qu’il est très peu économe. Il existe aussi les lettres A+ et A++ pour des produits dont la consommation énergétique est très économe. Pour vous faire une idée, un appareil A+ consomme 25% d’énergie en moins qu’un appareil de classe A. De même, un appareil A++ consomme 20% de moins qu’un A+.

Mais attention, ces indices permettent certes de vous orienter sur les performances énergétiques de l’appareil, mais celles-ci peuvent variées selon certains critères :

♦ Les conditions d’utilisation, les fréquences d’utilisation
♦ La température de la pièce dans laquelle se trouve l’appareil
♦ De l’entretien de l’appareil : non dégivrage du congélateur par exemple

Depuis son lancement, l’étiquette-énergie s’est étendue à d’autres domaines tel que le secteur automobile et le logement.

Maintenant que vous avez les cartes étiquettes en main, achetez malin.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *